AME Banner

ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE L’ETUDE ETATS DES LIEUX DE L’ACCES

A L’EAU POTABLE DANS LA COMMUNE DE KOUTABA

 10-JUILLET-2020 

La grande équipe du projet IDIMAG-OUEST, s’est rendu dans la commune de KOUTABA, département du NOUN Région de l’Ouest Cameroun, dans le cadre de l’atelier de restitution des résultats de l’étude états des lieux de l’accès à l’eau potable. Cette étude vise à relever le niveau d’accès à l’eau potable des citoyens de cette localité.

Présidé par le maire de la commune de KOUTABA monsieur KOUTAPTOU IBRAHIM, cette rencontre a connu la participation des entités affiliés et codemandeurs, du délégué départemental de l’eau et de l’énergie du NOUN, du sous-préfet de KOUTABA, du secrétaire général de la mairie, et bien d’autre membre du conseil communal.

La cérémonie protocolaire a été marqué par le mot de bienvenu du maire, le mot introductif du coordinateur le discours du sous-préfet de l’Arrondissement de Koutaba. A la suite de cette cérémonie, les participants ont écouté avec attention les différentes présentations des experts.

Selon le bureau d’étude SFE SARL, chargé de mener les études état des lieux de l’accès à l’eau potable, la commune KOUTABA dispose de 327 points de puisage d’eau pour 80 358 habitants, ce qui fait un ratio de 246 habitants par point de puisage.

En suivant cette approche méthodologique, nous avons un taux apparent d’accès à un point de puisage d’eau de 70% ; faisant ainsi ressorti que 24 258 personnes sur 80 358 habitants n’ont pas accès à l’eau dans la Commune de KOUTABA.

« C’est vrai que la commune de KOUTABA a encore beaucoup à faire pour relever le taux d’accès à l’eau des populations. Le niveau d’accès à l’eau dans les communes serait encore plus élevé, si l’ensemble des ouvrages que disposent les communes avaient été réhabilités. Par ailleurs, la commune de KOUTABA a encore beaucoup de chose à faire. Surtout lorsqu’on voit un taux de croissance de 2,8% des populations, le problème devra se poser avec acuité dans des jours avenir ».

 TSOPKEN Paul Bertrand ; Bureau d’étude SFE SARL

 Lors de l’atelier de restitution des résultats dans la commune de KOUTABA, il a été question pour le directeur du bureau d’étude SFE SARL, de présenter la situation actualisée des ouvrages hydrauliques, le niveau d’accès à l’eau potable des populations, les principales contraintes liées à l’approvisionnement, ainsi que les recommandations en vue de l’amélioration de la qualité et le taux d’accès à l’eau potable.

Pour relever le niveau d’accès à l’eau potable des citoyens, le maire de la commune de KOUTABA monsieur KOUTAPTOU IBRAHIM, compte une fois la restitution ter minée, capitaliser les résultats et les prendre en compte, afin de permettre aux populations d’accéder à l’eau potable de façon durable.

« Une fois la restitution terminée, avec IDIMAG, nous allons nous investir à capitaliser les résultats et les prendre en compte, afin de nous mettre au travail sur le terrain. Il faut réagir ensemble, avec le comité de gestion, avec les comités de concertation, avec les ministères sectoriels, avec le représentant de l’état ici à KOUTABA et les force de l’ordre. C’est pour cela, que vous avez vu dans la salle, tous les secteurs sont représentés, tous ceux qui sont impliqués sont vraiment présents. Ce qui veut dire que cet atelier a atteint son objectif global. Et après cela, nous allons boire de l’eau potable ici à KOUTABA».

 KOUTAPTOU IBRAHIM,  La commune de KOUTABA

Par ailleurs, pour capitaliser ces résultats et les prendre en compte, selon le coordonnateur du projet, il faudra pour les communes de la région de l’ouest, un dispositif d’accompagnement dans la réalisation des ouvrages hydrauliques qui doivent être réhabilités.

Tout ce qu’il faut dire ici, c’est que nous attirons l’attention de la commune de KOUTABA, quelle puisse mettre en place un dispositif qui va l’accompagner, dans la réalisation des ouvrages qui doivent être réhabilité, et la mobilisation des ressources pour la réalisation des nouveaux projets ».

DONGMO GUEGANG Beaudelin, Coordonnateur

Désormais, pour l’accompagnement et la mise à jour du niveau d’accès à l’eau des populations, les communes de la région de l’ouest, doivent prendre en compte l’outil de collecte et de suivi des données sur les indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD6 ; Objectif de Développement Durable Numéro 6. Postulat des Nation Unis relatif à l’accès aux sévices d’alimentation en eau etassainissement de façon durable

"Nous venons de présenter l’outil de collecte de données pour le suivi des indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD6. Pour que les communes puissent savoir à chaque instant, quel est le niveau d’accès à l’eau potable des populations, le taux d’accès à l’assainissement, et quel est le taux de population qui utilise la pratique d’hygiène de façon adéquate. Rappelons que l’outil de collecte est dynamique, donc il varie selon les données ».

monsieur TIDO THOMAS

Au moment où l’atelier de restitution prend fin dans la commune de Koutaba, les participants ainsi que les parties prenantes peuvent apprécient, les résultats de l’étude attendus.

« Mes impressions sont bonne par ce que l’atelier cet atelier de restitution est capital en ce qui concerne la question de l’eau. Actuellement nous pouvons savoir où se trouve le problème, et ce qu’il ya lieu de faire pour remédier à la situation d’accès à l’eau potable. Et en ce qui concerne l’outil de collecte, il va nous permettre d’être à jour en temps réelle. Nous avons un souhait, ce que l’autorité municipale puisse exploiter l’outil à bonne échéance, nous souhaitons cette collaboration permette à l’Etat d’atteindre ses objectifs".

MBOUOMBOUO ABOUBAKAR; Délégué départemental de l’eau et de l’énergie du NOUN

Notons qu’après l’atelier de Koutaba, la coordination du projet IDIMAG - OUEST va mettre le cap dans les autres communes cibles du projet (KOUOPTAMO, BAFOUSSAM 1erBAFOUSSAM 3 eme, MBOUDA, BABADJOU), relativement à la suite de la restitution des résultats de l’étude état des lieux.

Rappelons que le projet IDIMAG-OUEST : Initiative Dialogue Multi-Acteurs pour la Gouvernance de l’Eau dans la Région de l’Ouest, est financée sur le 11éme FED (Fonds Européen de Développement) grâce à la Coopération Cameroun-Union Européenne « PROCIVIS ». IDIMAG-OUEST est placé sous la coordination générale du Réseau Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Energie (AME)

 

 

Réalisation : MANFOUO NGOUANA Frank

 (Communicateur) pour AME

 

 

 

 

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne

Secrétariat Permanent

B.P: 1354 Tamdja, Bafoussam, Cameroun

Tél/fax : (+237) 33 44 58 82 / 99 57 74 52

Email: ame.adeid@gmail.com

Site Web: www.rs-ame.org