AME Banner

IDIMAG-OUEST : Initiative de Dialogue Multi-Acteurs pour la Gouvernance de l’eau dans la Région de l’Ouest Cameroun

 

Placé sous la coordination du Réseau AME : Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Energie, IDIMAG-OUEST est financé sur le 11ème FED (Fonds Européen de Développement), grâce au Programme d’Appui à la Citoyenneté Active au Cameroun (PROCIVIS) ; fruit de la Coopération entre l’Etat du Cameroun et l’Union Européenne. Pressentie  pour une durée d’un an six mois (1 an 6 mois) de mise en œuvre, l’initiative s’est donnée pour mission d’améliorer l’offre de service d’eau potable de la Région de l’Ouest de 10%, avec comme bénéficiaires finaux 87000 ménages environ sur 435000 habitants avec 52% de femmes, en vue de l’atteinte de l’ODD 6 ; Objectif de Développement durable 6.1, 6.2

Pour la mise en œuvre du projet IDIMAG-OUEST, le Réseau AME a signé une convention de partenariat avec 04 organisations: ADEID, CEPDEL, GHI, HYDROSANTE, avec 06 Communes cibles dans 03 Départements de la Région de l’Ouest il s‘agit: des Communes de KOUTABA et KOUOPTAMO dans le NOUN, des Communes de BAFOUSSAM 1er et  BAFOUSSAM 3ème dans la MIFI, et les Communes de MBOUDA et de BABADJOU dans les BAMBOUTOS.

Suite à la restitution des résultats  de l’étude état de lieux dans le Département du NOUN, il ressort que : la commune KOUTABA dispose de 327 points de puisage d’eau, pour 80 358 habitants. Ce qui fait un ratio de 246 habitants par point de puisage. Dans la commune de KOUOPTAMO selon l’expert consultant, moins de 40% des habitants ont accès à l’eau potable avec 51% du taux de non fonctionnalité des ouvrages hydraulique, sur une population estimée à 52188 (cinquate-deux mille cent quatre-vingt-huit) habitants.

Dans le département de la MIFI, la commune de Bafoussam 1er après la restitution de des résultats de l’étude présente un taux de couverture en milieu urbain de 85%, avec accès direct à l’eau potable des ménages de 29% ; une situation critique avec un taux de couverture en eau potable très faible lorsque l’on retourne en zone rurale. Par ailleurs sur le terrain, l’équipe a identifié 71 ouvrages hydrauliques (21 puits équipés de PMH, 14 forages équipés de PMH, 12 sources d’eau, 23 systèmes d’AEP avec 61 bornes fontaines et de nombreux branchements particuliers à CAMWATER), avec un taux de fonctionnalité des ouvrages sous la responsabilité de la Commune de 56%.        

Dans la commune de Bafoussam 3ème sur une population 81000, 6299 habitants utilisent l’eau des ouvrages à gestion communale. Proportion des points d’eau fonctionnels 31,43%. Dans le cadre de cette série de restitution de résultats l’étude, le département de BAMBOUTOS ne sera pas en reste. La coordination du projet va se rendre dans la commune de MBOUDA le Lundi 10 Août 2020. Suite à la présentation du cliché des d’ouvrages hydrauliques existants, le taux apparent d’accès à l’eau de 50%. Sur 176 634 habitants que compte la commune de MBOUDA, 141 954 n’ont pas accès à l’eau potable. Soit 20% le taux d’accès à l’eau potable des populations. Un taux d’accès très faible dont le maire WADJI François compte améliorer, Lorsqu’on sait qu’il faut 300 habitants par point de puisage, une recommandation des normes sectorielles.

Situé sur une zone de montagne, la Commune de BABADJOU dispose d’un relief très accidenté, influencé par le volcan du Mont BAMBOUTOS. Sur 149 points de puisage qui existent dans la commune de BABADJOU, 44 points seulement fonctionnent. Ce qui fait un taux d’accès à l’eau potable de 24% ; un pourcentage faible, lorsqu’on sait que sur 54 272 personnes qui habitent la municipalité de BABADJOU, 41 281 personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Nous avons des exemples concrets notamment : Les villages BAMEDJI, BAMEGNIA, BACHUA, MANTSET et BAWA, qui ont un taux d’accès à l’eau potable médiocre.

 

Après les restitutions des études état des lieux de l’accès à l’eau potable dans les 06 Communes - cibles du projet, le bureau d’étude SFE SARL, a présenté la synthèse des résultats lors de l’atelier de problématisation de la gouvernance de l’eau dans la région de l’Ouest, aux services gouverneur qui a eu lieu le Novembre 2020.  Il ressort de se études que dans la région de l’Ouest, Le taux moyen d’accès à un point de puisage d’eau de boisson fonctionnel est de 22%. Un Total de 1 110 points de puisage avec 617 points non fonctionnels

Comme contraintes relevées lors des études dans les communes ; l’on note une diminution de la ressource (tarissement des ouvrages) en saison sèche, absence de comité de gestion et/ou une mauvaise gestion à certains endroits, absence d’un service et mécanisme communal de gestion ; indisponibilité ou mauvais matériels de rechange ; vandalisme et insalubrité notoire au niveau de certains points de puisage.

Plus tard  le jeudi 07 octobre 2021, s’est tenu à Bafoussam, l’atelier de capitalisation et de diffusion des acquis du projet IDIMAG-OUEST, sous la présidence de Monsieur TAKAM Michel Président du Comité Directeur du Réseau AME. Étaient présents à cet atelier, plus de cinquante parties prenantes, toutes catégories d’acteurs intervenants dans le secteur de l’eau dans la région de l’Ouest et au-delà. Les contextes de l’action, l‘objectif du projet ont été rappelés. Notamment, comment l’offre de service d’eau potable fixé à 10%, a pu être améliorée au profit des citoyens de la région de l’Ouest en vue de l’atteinte de l’ODD 6 Avec l’appui des consultants et des bureaux d’étude. La mise en œuvre des activités de divers ordres sur le territoire des 6 communes cibles a permis la production des résultats orientés vers la résolution des problèmes sur le triple plan ; institutionnel, gestion et collaboration.

Pour remédier à cette situation d’accès difficile à l’eau potable des populations, deux rencontres régionales des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest ont eu lieu aux services du gouverneur de la région ; Notamment 18 MARS et le 22 Septembre 2021, Présidées successivement par le secrétaire général des services du gouverneur de la région de l’Ouest monsieur SADI Gilles Christian, ces deux rencontres régionales des acteurs du secteur ont permis à la coordination du projet de mettre sur pied un Forum régional des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest appelé WEST REGION WATER ACTORS FORUM (WWAF), avec la signature de la charte des acteurs de l’eau.

« L’objet de cette rencontre tien sur la base des travaux précédents en rapport avec l’état d’accès à l’eau des populations. Par ce que les études que nous avons menées depuis Juin 2021 nous ont permis de comprendre que dans la région de l’Ouest, le taux d’accès à l’eau potable est en virons 35%.

Une année après, nous avons essayé de faire une évaluation a mis parcours et nous nous rendons compte que les acteurs ce sont d’avantage concentré dans la mission, et le niveau d’accès est rendu aujourd’hui en virons 52% ; c’est-à-dire que nous notons une amélioration d’en virons 20% du niveau d’accès à l’eau potable. Compte tenu d’un certain nombre d’accompagnement, de rencontre avec des communes, sans oublier plusieurs ateliers de renforcement des capacités des acteurs ». Mr DONGMO NGUEGANG Beaudelin / Coordonnateur IDIMAG-OUEST.

Suite aux recommandations reçues par les maires lors des restitutions des résultats de étude état des lieux de l’accès à l’eau potable, les points focaux ont été formé ; l’outil de collecte des données sur les indicateurs 6,1 et 6,2 de l’ODD6 a été adopté ; le budget communal 2022 é été amélioré sur la ligne 610 106 affecté à la gestion du secteur eau ; les services communaux de l’eau ont vu le jour ; plusieurs ouvrages hydraulique ont été réhabilité avec la mise sur pied des comités de gestion.

Au moment où la période de mise en œuvre du projet IDIMAG-OUEST prend fin, plusieurs défis sont à relever notamment : L’opérationnalisation des services communaux de l’eau; Actualisation et diffusion de l’état d’accès à l’eau et assainissement à travers l’outil de collecte des indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD6; Amélioration de l’état d’accès à l’eau potable et assainissement de 5% en moyenne par an; Mobilisation des ressources et partenaires pour la mise en place et la conduite à son terme, du programme régional pour le renforcement du Service Public de l’eau; outils développés dans le cadre de l’initiative IDIMAG-OUEST est  adopter et diffuser par le MINEE. Pour l’organisation de la 1ère édition du Forum région des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest, le rendez-vous est pris pou le 21 et 22 Septembre 2022 dans la commune de Dschang.

 MANFOUO N. Frank

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Secrétariat Permanent

B.P: 1354 Tamdja, Bafoussam, Cameroun

Tél/fax : (+237) 33 44 58 82 / 99 57 74 52

Email: ame.adeid@gmail.com

Site Web: www.rs-ame.org