AME Banner

IDIMAG-OUEST : Initiative de Dialogue Multi-Acteurs pour la Gouvernance de l’eau dans la Région de l’Ouest Cameroun

 

Placé sous la coordination du Réseau AME : Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Energie, IDIMAG-OUEST est financé sur le 11ème FED (Fonds Européen de Développement), grâce au Programme d’Appui à la Citoyenneté Active au Cameroun (PROCIVIS) ; fruit de la Coopération entre l’Etat du Cameroun et l’Union Européenne. Pressentie  pour une durée d’un an six mois (1 an 6 mois) de mise en œuvre, l’initiative s’est donnée pour mission d’améliorer l’offre de service d’eau potable de la Région de l’Ouest de 10%, avec comme bénéficiaires finaux 87000 ménages environ sur 435000 habitants avec 52% de femmes, en vue de l’atteinte de l’ODD 6 ; Objectif de Développement durable 6.1, 6.2

Pour la mise en œuvre du projet IDIMAG-OUEST, le Réseau AME a signé une convention de partenariat avec 04 organisations: ADEID, CEPDEL, GHI, HYDROSANTE, avec 06 Communes cibles dans 03 Départements de la Région de l’Ouest il s‘agit: des Communes de KOUTABA et KOUOPTAMO dans le NOUN, des Communes de BAFOUSSAM 1er et  BAFOUSSAM 3ème dans la MIFI, et les Communes de MBOUDA et de BABADJOU dans les BAMBOUTOS.

Suite à la restitution des résultats  de l’étude état de lieux dans le Département du NOUN, il ressort que : la commune KOUTABA dispose de 327 points de puisage d’eau, pour 80 358 habitants. Ce qui fait un ratio de 246 habitants par point de puisage. Dans la commune de KOUOPTAMO selon l’expert consultant, moins de 40% des habitants ont accès à l’eau potable avec 51% du taux de non fonctionnalité des ouvrages hydraulique, sur une population estimée à 52188 (cinquate-deux mille cent quatre-vingt-huit) habitants.

Dans le département de la MIFI, la commune de Bafoussam 1er après la restitution de des résultats de l’étude présente un taux de couverture en milieu urbain de 85%, avec accès direct à l’eau potable des ménages de 29% ; une situation critique avec un taux de couverture en eau potable très faible lorsque l’on retourne en zone rurale. Par ailleurs sur le terrain, l’équipe a identifié 71 ouvrages hydrauliques (21 puits équipés de PMH, 14 forages équipés de PMH, 12 sources d’eau, 23 systèmes d’AEP avec 61 bornes fontaines et de nombreux branchements particuliers à CAMWATER), avec un taux de fonctionnalité des ouvrages sous la responsabilité de la Commune de 56%.        

Dans la commune de Bafoussam 3ème sur une population 81000, 6299 habitants utilisent l’eau des ouvrages à gestion communale. Proportion des points d’eau fonctionnels 31,43%. Dans le cadre de cette série de restitution de résultats l’étude, le département de BAMBOUTOS ne sera pas en reste. La coordination du projet va se rendre dans la commune de MBOUDA le Lundi 10 Août 2020. Suite à la présentation du cliché des d’ouvrages hydrauliques existants, le taux apparent d’accès à l’eau de 50%. Sur 176 634 habitants que compte la commune de MBOUDA, 141 954 n’ont pas accès à l’eau potable. Soit 20% le taux d’accès à l’eau potable des populations. Un taux d’accès très faible dont le maire WADJI François compte améliorer, Lorsqu’on sait qu’il faut 300 habitants par point de puisage, une recommandation des normes sectorielles.

Situé sur une zone de montagne, la Commune de BABADJOU dispose d’un relief très accidenté, influencé par le volcan du Mont BAMBOUTOS. Sur 149 points de puisage qui existent dans la commune de BABADJOU, 44 points seulement fonctionnent. Ce qui fait un taux d’accès à l’eau potable de 24% ; un pourcentage faible, lorsqu’on sait que sur 54 272 personnes qui habitent la municipalité de BABADJOU, 41 281 personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Nous avons des exemples concrets notamment : Les villages BAMEDJI, BAMEGNIA, BACHUA, MANTSET et BAWA, qui ont un taux d’accès à l’eau potable médiocre.

 

Après les restitutions des études état des lieux de l’accès à l’eau potable dans les 06 Communes - cibles du projet, le bureau d’étude SFE SARL, a présenté la synthèse des résultats lors de l’atelier de problématisation de la gouvernance de l’eau dans la région de l’Ouest, aux services gouverneur qui a eu lieu le Novembre 2020.  Il ressort de se études que dans la région de l’Ouest, Le taux moyen d’accès à un point de puisage d’eau de boisson fonctionnel est de 22%. Un Total de 1 110 points de puisage avec 617 points non fonctionnels

Comme contraintes relevées lors des études dans les communes ; l’on note une diminution de la ressource (tarissement des ouvrages) en saison sèche, absence de comité de gestion et/ou une mauvaise gestion à certains endroits, absence d’un service et mécanisme communal de gestion ; indisponibilité ou mauvais matériels de rechange ; vandalisme et insalubrité notoire au niveau de certains points de puisage.

Plus tard  le jeudi 07 octobre 2021, s’est tenu à Bafoussam, l’atelier de capitalisation et de diffusion des acquis du projet IDIMAG-OUEST, sous la présidence de Monsieur TAKAM Michel Président du Comité Directeur du Réseau AME. Étaient présents à cet atelier, plus de cinquante parties prenantes, toutes catégories d’acteurs intervenants dans le secteur de l’eau dans la région de l’Ouest et au-delà. Les contextes de l’action, l‘objectif du projet ont été rappelés. Notamment, comment l’offre de service d’eau potable fixé à 10%, a pu être améliorée au profit des citoyens de la région de l’Ouest en vue de l’atteinte de l’ODD 6 Avec l’appui des consultants et des bureaux d’étude. La mise en œuvre des activités de divers ordres sur le territoire des 6 communes cibles a permis la production des résultats orientés vers la résolution des problèmes sur le triple plan ; institutionnel, gestion et collaboration.

Pour remédier à cette situation d’accès difficile à l’eau potable des populations, deux rencontres régionales des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest ont eu lieu aux services du gouverneur de la région ; Notamment 18 MARS et le 22 Septembre 2021, Présidées successivement par le secrétaire général des services du gouverneur de la région de l’Ouest monsieur SADI Gilles Christian, ces deux rencontres régionales des acteurs du secteur ont permis à la coordination du projet de mettre sur pied un Forum régional des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest appelé WEST REGION WATER ACTORS FORUM (WWAF), avec la signature de la charte des acteurs de l’eau.

« L’objet de cette rencontre tien sur la base des travaux précédents en rapport avec l’état d’accès à l’eau des populations. Par ce que les études que nous avons menées depuis Juin 2021 nous ont permis de comprendre que dans la région de l’Ouest, le taux d’accès à l’eau potable est en virons 35%.

Une année après, nous avons essayé de faire une évaluation a mis parcours et nous nous rendons compte que les acteurs ce sont d’avantage concentré dans la mission, et le niveau d’accès est rendu aujourd’hui en virons 52% ; c’est-à-dire que nous notons une amélioration d’en virons 20% du niveau d’accès à l’eau potable. Compte tenu d’un certain nombre d’accompagnement, de rencontre avec des communes, sans oublier plusieurs ateliers de renforcement des capacités des acteurs ». Mr DONGMO NGUEGANG Beaudelin / Coordonnateur IDIMAG-OUEST.

Suite aux recommandations reçues par les maires lors des restitutions des résultats de étude état des lieux de l’accès à l’eau potable, les points focaux ont été formé ; l’outil de collecte des données sur les indicateurs 6,1 et 6,2 de l’ODD6 a été adopté ; le budget communal 2022 é été amélioré sur la ligne 610 106 affecté à la gestion du secteur eau ; les services communaux de l’eau ont vu le jour ; plusieurs ouvrages hydraulique ont été réhabilité avec la mise sur pied des comités de gestion.

Au moment où la période de mise en œuvre du projet IDIMAG-OUEST prend fin, plusieurs défis sont à relever notamment : L’opérationnalisation des services communaux de l’eau; Actualisation et diffusion de l’état d’accès à l’eau et assainissement à travers l’outil de collecte des indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD6; Amélioration de l’état d’accès à l’eau potable et assainissement de 5% en moyenne par an; Mobilisation des ressources et partenaires pour la mise en place et la conduite à son terme, du programme régional pour le renforcement du Service Public de l’eau; outils développés dans le cadre de l’initiative IDIMAG-OUEST est  adopter et diffuser par le MINEE. Pour l’organisation de la 1ère édition du Forum région des acteurs de l’eau de la région de l’Ouest, le rendez-vous est pris pou le 21 et 22 Septembre 2022 dans la commune de Dschang.

 MANFOUO N. Frank

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

PROCO-SCO-COVID-19: PROJET COMMUNICATION ACTIVE POUR LA RIPOSTE CONTRE LE COVID-19

EN MILIEU SCOLAIRE DANS LA REGION DE L’OUEST CAMEROUN

Le programme PROCIVIS qui est le fruit de la coopération entre l’Etat du Cameroun et l’Union Européenne et qui s’inscrit en droite ligne dans le secteur de la gouvernance au Cameroun s’est donné pour objectif général de : soutenir les initiatives de la société civile qui concourent à la mise en œuvre efficace des politiques publiques d’une part et à l’amélioration de l’accès des citoyens aux services d’état civil d’autre part. En vue d’apporter sa contribution à l’urgence de stopper ou de réduire la propagation de la pandémie liée à la COVID-19 qui impacte gravement la santé des citoyens, la vie sociale et les activités économiques, PROCIVIS s’est doté d’un nouvel objectif : qui consiste au renforcement des actions de communication et sensibilisation de proximité des communautés vivant en milieu rural et en zone périurbaine, afin qu’elles disposent des informations crédibles et adoptent les attitudes et mesures barrières nécessaires dans la lutte contre le Coronavirus. Afin de contribuer efficacement à la réalisation de cet objectif, le Réseaux Réseau  Alliance pour la Maîtrise de l’Eau et de l’Energie, a mis sur pied Le « PROJET COMMUNICATION ACTIVE POUR LA RIPOSTE CONTRE LE COVID-19 EN MILIEU SCOLAIRE DANS LA REGION DE L’OUEST CAMEROUN (PROCO-SCO-COVID). Il s’agit d’une part, de renforcer les capacités de toute la communauté éducative dans les zones cibles à mieux comprendre les réalités de la COVID 19 ; - D’autre part, développer une communication adaptée en milieu scolaire pour permettre une application plus appropriée des mesures barrières ; - Enfin, soutenir les efforts de la communauté éducative en dotant les écoles, les élèves et encadreurs du matériel de protection individuel et collectif.

INTRODUCTION

PROCO –SCO – COVID qui est le projet de communication active pour la riposte contre le covid-19 en milieu scolaire dans la Région de l’Ouest, du Jeudi 18 Novembre au 05 Janvier 2022, s’est donné pour objectif de limiter la propagation de la maladie à coronavirus dans 04 départements de la Région de l’Ouest Cameroun avec plus de 56 écoles primaires et maternelles ; une moyenne de 28600 élèves et 1000 encadreurs à toucher. Après l’organisation de l’atelier régional de renforcement des capacités des parties prenantes sur les modalités de sensibilisation et respect des mesures, qui a eu lieu le Jeudi 04 Novembre 2021 à Bafoussam,  Les organisations partenaires du projet ADEID, CEPDEL, GHI et HYDROSANTE ont procédé aux prises de contact et à l’organisation des réunions préparatoires avec les inspecteurs et directeurs des écoles-cibles. Il s’agissait des inspections des départements : MIFI : Bafoussam 1, Bafoussam 3. MENOUA : DSCHANG, NKONG-ZEM, FONGO-TONGO HAUT-PLATEAUX : BAMENDJOU, BAHAM. BAMBOUTOS MBOUDA, BABADJOU .Sous la coordination du Réseau AME : Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Energie, Les écoles cibles ont reçu simultanément les kits constitués des masques de protection, des gels hydro alcooliques, des affiches et dépliants dans le cadre de cette sensibilisation. Afin de favoriser une communication fluide pour la visibilité des activités du projet, un plan de communication annuel a été réalisé au préalable pour la conduite de l’action. Suite à la conception du plan de communication plusieurs activités ont été développées au cours de la mise en œuvre du projet PROCO-SCO-COVID. Cependant, Nous allons présenter à la suite de ce rapport, les différentes activités de communication dans le cadra du projet pendant 10 mois (Avril 2021- Janvier 2022).

 

I-                    ORGANISATION DES REUNIONS PREPARATOIRES A LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION AVEC LES RESPONSABLES DE LA COMMUNAUTE EDUCATIVE 

Dans le cadre du démarrage des activités de sensibilisation et de Communication Active en milieu Scolaire pour la riposte contre La COVID-19 dans la région de l’Ouest, les organisations partenaires du projet, chacun dans sa zone d’intervention a organisé les réunions préparatoires avec les inspecteurs d’arrondissement de l’éducation de base cible avec les directeurs d’écoles primaires. Pendant les réunions préparatoires, les organisations ont présenté aux inspections, le calendrier de mise en œuvre des activités du projet dans les écoles, et ont fait le choix des écoles  à sensibiliser. En plus d’accompagner l’organisation ADEID sur le terrain, nous avons écrit un article que nous avons publié sur la page face book du Réseau.

II-                  ORGANISATION DES SEANCES DE SENSIBILISATION ET REMISE DES KITS DE PROTECTION CONTRE LA COVID 

Coordonné par le Réseau  Alliance pour la Maîtrise de l’Eau et de l’Energie, les organisations partenaires ont menés les activités de sensibilisation du PROCO-SCO-COVID dans 04 départements de la région de l’Ouest. Il s’agit notamment de  L’organisation ADEID dans la MIFI, GHI dans les BAMBOUTOS, HYDROSANTE avec les HAUTS PLATEAUX et L’organisation CEPDEL avec le département de la MENOUA. URGENCE COVID-19 : Actions de sensibilisation et de protection des populations. Corona virus est une réalité ; protégeons-nous, protégeons les autres, en respectant les mesures barrières. C’est le message de sensibilisation véhiculé finalement dans 81 écoles primaires et maternelles, dans le cadre du projet de communication active en milieu, pour la riposte contre la COVID-19 dans la région de l’Ouest Cameroun. Afin de contribuer efficacement aux objectifs du Programme d’Appui à la Citoyenneté Active (PROCIVIS), qui est de stopper la propagation de la pandémie COVID-19, 25429 élèves et 606 encadreurs enseignants et non enseignants, ont été pendant deux mois, sensibilisés sur le respect des gestes barrières. Bien plus, sous le regard de leurs enseignants, les élèves n’ont pas caché leur enthousiasme face aux jeux questions réponses. Notons qu’en plus des masques de protection et du gel hydro alcoolique distribué aux élèves les plus méritants, les établissements scolaires cibles ont reçu simultanément les kits de protection y compris les affiches et dépliants dans le cadre de cette sensibilisation.

Après  la phase de la sensibilisation qui a connu  la mobilisation des organisations partenaires et la communauté éducative de la région de l’Ouest Cameroun, un atelier de clôture des activités du projet a été organisé par le du Réseau AME, le 04/ Février /2022 dans la ville de Bafoussam. Présent à cette séance de clôture, les inspecteurs d’arrondissement de de l’éducation de base, les directeurs d’écoles-cibles sélectionnés parmi les meilleurs dans le cadre de la pratique des meures barrières, les médias communautaire partenaires du projet et la télévision DBS.

III-                ORGANISATION D’UNE SEANCE DE CLOTURE DU PROJET 

Parti sur une base très sélective, les écoles les plus méritantes dans le cadre de cette sensibilisation, invité au préalable ont reçu du coordonnateur du projet monsieur DONGMO NGUEGANG Beaudelin, des attestations de participation, ainsi que des kits de protections contre la COVID-19. Il s’agit d’école Privé Laïc ALPHA BILINGUAL Bafoussam1er dans la MIFI, école publique BALENG à NKONG-NI dans la MENOUA, école publique BAMESSINGUE ville groupe 2 à MBOUDA dans le BAMBOUTOS, école Catholique Saint André de BAHAM dans les HAUTS-PLATEAUX. Par ailleurs, les inspecteurs d’arrondissement de l’éducation de Base ont reçu à leurs tours de la coordination, des diplômes d’excellences et des kits de protection. Pour la visibilité de l’atelier de clôture, une banderole a été conçu, les interviews avec la coordination du projet et responsables de l’éducation de base ont été organisées ; un article de presse est conçu et publié sur la plateforme du Réseau AME

CONCLUSION

Alors que le Projet de Communication Active pour la riposte contre la COVID-19 en milieu scolaire dans la région de l’Ouest Cameroun s’achève, la maîtrise du chant de sensibilisation ainsi que son extension dans les autres écoles de la région par les élèves, font partie des perspectives. Bien que le gouvernement camerounais et les organisations internationales se mobilisent, pour la riposte contre coronavirus, les nouveaux cas ne cessent d’être déclarés par les autorités sanitaires. PROCO-SCO-COVID qui est projet de communication active pour la riposte contre la COVID-19 en milieu scolaire dans la région de l’Ouest Cameroun, aura permis aux à terme aux écoles primaires et maternelles de la Région de s’accommoder aux gestes barrière et de les respecter afin de  limiter la propagation du corona virus dans la communauté éducative.

 

 MANFOUO N. Frank

 

 

FORUM DES ACTEURS DE L'EAU DE L'OUEST CAMEROUN

NOTE DE CADRAGE

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé : Initiative de Dialogue Multi-Acteurs pour la Gouvernance de l’eau dans la Région de l’Ouest « IDIMAG-OUEST » porté par le réseau Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Energie (AME) et ses partenaires (Hydrosanté, GHI, CEPDEL et ADEID), avec le concours des pouvoirs publics, les acteurs du secteur de l’eau de la Région de l’Ouest ont décidé de mettre sur pieds un Forum dénommé « FORUM REGIONAL DES ACTEURS DE L’EAU DE L’OUEST », en anglais « WEST REGION WATER ACTORS FORUM ».

La mission principale du forum qui est de : « Regrouper et renforcer les acteurs du secteur eau de la Région de l’Ouest dans une concertation permanente pour la promotion de l’accès durable à l’eau potable au regard des enjeux internationaux, nationaux & régionaux de la promotion de l’accès des populations à l’eau potable d’ici 2030 » se décline dans les axes spécifiques suivants :

  • Mobiliser les acteurs pertinents du secteur eau des CTD de la Région de l’Ouest pour une optimisation de l’atteinte de l’ODD6, indicateurs 6.1 et 6.2,
  • Activer, animer les concertations, et renforcer le dialogue entre les acteurs identifiés et engagés pour un développement optimal et la promotion de l’accès à l’eau potable au sein des CTD,
  • Organiser un échange permanent entre les acteurs sur les problèmes et autres menaces majeurs du secteur et en proposer des solutions adaptées au niveau local et régional.

Le forum dans sa constitution a mis en place les organes de gouvernance suivante : l’Assemblée des membres, le Comité Technique et les Groupes thématiques.

L’assemblée des membres du Forum qui s’est tenue le 22 septembre 2021 dans les Services du Gouverneur de la Région de l’Ouest a adopté une charte de fonctionnement, désigné les membres du Comité Technique et a décidé de l’organisation de la première édition du Forum en 2022 dans la ville de Dschang. 

C’est dans le cadre de la préparation de cette première édition du Forum Régional des Acteurs de l’Eau que le Comité Technique réunit dans la ville de Bafoussam s’est appesanti sur la formulation de cette note cadrage en vue de la réalisation effective de cet évènement. 

Le thème central de cette édition est le suivant : « Etudes diagnostics- Planification- Budgétisation- Réalisation des infrastructures- Suivi et Evaluation pour une eau et un assainissement de qualité dans la Région de l’Ouest ».

 

  1. OBJECTIFS

 Les objectifs visés par la première édition du Forum sont entre autres de :

- Mobiliser tous les acteurs du secteur de l’eau de la Région Ouest pour le renforcement de la concertation et des échanges en rapport avec la thématique ;

- Renforcer la dynamique de concertation entre les pouvoirs publics et tous les autres acteurs du secteur de l’eau dans la région de l’Ouest ;  

- Encourager le partage d’expérience et le « Bench-Marking » entre les acteurs en vue de relever le niveau d’accès à l’eau potable des citoyens ;

- Encourager la prise en main du suivi-évaluation de la mise en œuvre des indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD 6 par les Communes de la Région de l’Ouest ;

  - Renforcer l’effort de la préservation de la ressource en encourageant une pleine participation de toutes les parties prenantes dans l’approche « Gestion Intégrée des Ressources en Eau » dans la région de l’Ouest ;

  1. RÉSULTATS ATTENDUS:

- Au moins 100 acteurs de divers domaines du secteur de l’eau prennent part à l’événement du Forum ;

- Tous les acteurs exposent sur leurs « Best Practices » au cours du Forum ;  

- Au moins 06 communes de la Région de l’Ouest présentent le niveau d’accès à l’eau et assainissement de leur citoyen grâce à l’outil de suivi-évaluation des indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD 6 ;

- Les acteurs débattent et formulent des recommandations adressées aux autorités gouvernementales ;

  • CADRE D’INTERVENTION DU FORUM

La première édition du Forum des acteurs de septembre 2022 va s’organiser sur les activités essentielles suivantes :

CONFERENCE - DEBAT

Thème : « Etudes diagnostiques- Planification- Budgétisation- Réalisation des infrastructures- Suivi et Evaluation pour une eau et assainissement de qualité dans la Région de l’Ouest ». Le thème central débouchera sur 4 panels suivants qui vont être animés par les experts :

PANEL1 : « Etudes diagnostics pour une planification conséquente des projets d’eau et assainissement dans les Communes de la Région de l’Ouest Cameroun »

Expert principal : Pr TEMGOUA Emile, Commune de Dschang  

Expert associé : MEKUI Georges Modeste, Directeur AMEE.

Cas pratique : Commune de Dschang

PANEL 2 : « Budgétisation et choix d’un meilleur adjudicataire pour une réalisation réussie des ouvrages d’eau et d’assainissement »

Expert principal : ZIBI Benjamin, DRMINEE OUEST

Expert associé : NJI MONGOUO Issah, DDMINEE BAMBOUTOS

Cas pratique : Commune de Mbouda

PANEL 3 : « Suivi - Evaluation des ouvrages, qualité de l’eau et assainissement comme socle d’un meilleur accès des citoyens » 

Expert Principal : JIOKEU Martin, Consultant Indépendant

Expert associé : TIDO Thomas, Consultant Indépendant

Cas Pratique 1 sur les indicateurs 6.1 et 6.2 de l’ODD6 : Commune de Bafoussam 1er

Cas pratique 2 sur l’analyse de la qualité de l’eau : Laboratoire de Baleng.

PANEL 4 : « Préservation, Conservation et Gestion partagée des ressources en eau dans un contexte multi partenarial dans la Région de l’Ouest : Cas des Monts Bamboutos »

Expert Principal : Pr KENGNI, Université de Dschang

Cas Pratique 1 : Communes de Batcham, Commune de Babadjou et Commune de Fongo-Tongo

NB : pour ces derniers cas pratiques, il s’agit pour chaque acteur concerné de dresser les constats et de formuler les approches de solutions pour une meilleure gestion de la ressource en eau.  

FOIRE EXPOSITION

Une foire exposition dans le village de l’eau est prévue pour la promotion et la diffusion des résultats pertinents des travaux des acteurs en vue de l’amélioration des conditions d’accès à l’eau des citoyens. (Esplanade Hôtel de ville de Dschang)

VISITE DE TERRAIN

Une visite de terrain sur un cas de « Best Practices » de la Commune de Dschang favorisant l’accès des citoyens à l’eau potable ou à l’assainissement est prévue au Marché A de Dschang.

  1. ACTEURS CONCERNÉS

Toutes les catégories d’acteurs intervenants dans le secteur de l’eau au niveau national et de la Région sont concernées. Il s’agit de :

V.1 : Institutions et Autorités au niveau National :

- Commission de l’Union Européenne au Cameroun ;

- Ministère de l’Eau et de l’Energie ;

- Ministère de la Décentralisation et du Développement Local ;

- CVUC National ;

- PROCIVIS ;

- KOICA ;

- JAICA ;

- UNICEF ;

- Fondation Friedrich Ebert.

V.2 : Autorités Administratives niveau régional :

- Gouverneur de la Région de l’Ouest ;

- Préfet du département de la Menoua ;

- Sous-Préfet d’Arrondissement de Dschang

V.3 : Les Collectivités Territoriales Décentralisées

- Le Conseil Régional de l’Ouest ;

- La Commune de la ville de Bafoussam ;

- Les CVUC Ouest ;

- Les Syndicats des communes ;

- Les Commune d’Arrondissements ;

- Les Communes.

V.4 : Les Services Déconcentrés de l’Etat

- Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE) ;

- Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) ;

- Ministère de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDVEL) ;

- Ministère de l’Environnement, de la protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED) ;

- Ministère de la Santé Publique (MINSANTE).

V.5 : Les partenaires Techniques et Financiers 

- UNICEF (PROGRAMME WASH) ;

- PREMIERE URGENCE INTERNATIONALE

- FEICOM ;

- PNDP ;

V.5 : Les Entreprises, Opérateurs de l’eau et Instituts de recherches

- Basseries du Cameroun ;

- Sources du Pays (Supermont) ;

- Laboratoire EAU CLEAN ;

- SCS ;

- SOC ;

- CCO ;

- OLA Energy ;

- Green – Oil ;

- TRADEX ;

- BOCOM ;

- AFRICA PETROLUIM

V.6 : Les Organisation de la Société et médias

- Réseau AME ;

- CNJC ;

- TOCKEM ;

- Global Water Partnership ;

- Club Média Ouest ;

 MANFOUO N. Frank

Sous-catégories

Nous avons 130 invités et aucun membre en ligne

Secrétariat Permanent

B.P: 1354 Tamdja, Bafoussam, Cameroun

Tél/fax : (+237) 33 44 58 82 / 99 57 74 52

Email: ame.adeid@gmail.com

Site Web: www.rs-ame.org